Méthode APTE

De WikiMéca
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La méthode APTE (APplication aux Techniques d'Entreprise) est une méthode universelle pour la conduite d'un projet. En partant de l'expression d'un besoin ressenti et sans considérer a priori les solutions, elle permet d'évaluer l'ensemble des contraintes (techniques, économiques, culturelles...) qui affectent le projet. Elle constitue la première phase de conception débouchant sur l'édition du cahier des charges fonctionnel.

Exemple de la Citroën DS

Dans les années 1950, le bureau d'étude de Citroën a mené la conception de la citroën DS en cloisonnant chacun sur sa fonction (la carrosserie, le moteur, la suspension, la transmission...). Très peu de gens étaient au courant du tout ; le résultat est celui qu'on sait : une voiture résoluement innovante, puisque chacun a pu s'exprimer librement. C'est ainsi qu'a pu voir le jour le concept de la suspension hydro-pneumatique qui équipe encore les véhicules de la marque.

Expression du besoin : la "bête à corne"

La méthode APTE propose un outil graphique appelé bête à cornes qui permet une expression graphique du besoin en donnant la réponse aux questions suivantes :

  • À qui le Produit rend-il service ?
  • Sur quoi le Produit agit-il ?
  • Dans quel but le Produit existe-t-il?
Image:Bete_a_cornes.png


Exemple : l'automobile

L'expression du besoin pour les véhicules automobiles peut être décrite par le graphe ci-contre.

Image:Outil_bete_à_corne_automobile.png


Voir exemple traité : Store SOMFY.

Le diagramme pieuvre (ou graphe des interactions)

Ce diagramme est constitué du produit, au centre, et, autour, des éléments de son environnement (milieu extérieur). Il sert à l'expression de fonctions, et donc permet la représentation graphique d'une partie du Cahier des Charges. Il permet également de bien identifier l'environnement d'évolution du système, de déterminer avec précision et concision les relations entre ce système et les éléments du milieu environnant et les relations entre couples d'éléments extérieurs.

Le diagramme pieuvre ne remplace pas un cahier des charges, il permet uniquement d'en représenter certains points avec une grande rapidité de compréhension.

On fait apparaître les relations (fonctions) entre le produit et le milieu extérieur. Ces relations correspondent au service rendu par le produit et permettent d'élaborer un cahier des charges.

Deux types de fonctions sont en jeu :

  • les fonctions principales : ce sont les fonctions pour lesquelles le produit est élaboré, donc en fait celles qui pourraient répondre aux exigences de l'utilisateur. On les dessine par des liens entre deux éléments de l'environnement, liens passant par le système ;
  • les fonctions contraintes : elles sont un lien entre le produit et un élément de l'environnement. Elles naissent d'une contrainte imposée par un élément extérieur, de l'existence d'un produit déjà existant ou encore d'une exigence particulière de l'utilisateur voire de la présence de normes et de législations.
Diagramme pieuvre.png


Voir exemple traité : Store SOMFY.


Exemple : l'automobile

On peut modéliser le système "véhicule automobile" par le diagramme pieuvre suivant:


  • FP1 : Permettre aux utilisateurs de se déplacer sur le sol.
  • FC1 : Rester insensible aux perturbations de la route, reprendre les efforts de propulsion.
  • FC2 : Contribuer au respect de l’environnement.
  • FC3 : Être esthétique.
  • FC4 : Résister au milieu extérieur
  • FC5 : Utiliser les énergies disponibles. Ne pas consommer trop.
  • FC6 : Respecter les réglementations
  • FC7 : Être confortable.
Note : une FP relie deux milieux extérieurs d'utilisation , ici utilisateurs et sol
Diagramme pieuvre automobile.png




Pour plus d'informations, voir www.methode-apte.com


Voir exemple traité : Store SOMFY.