Exercice : Suspension de moto

De WikiMéca
Aller à : navigation, rechercher

Présentation

amath

Suspension de moto.PNG

La roue arrière 1 est articulée en A sur le bras 2, lui-même articulé en B sur le cadre 0 de la moto. Le mouvement du bras est transmis en C à la biellette 3, puis en D au renvoi 4 articulé en E avec le cadre. Les liaisons en A, B, C, D, E, F et G sont des liaisons pivot d'axe `vec y`.

L'amortissement est effectué en F par l'amortisseur 5a et 5b articulé en G sur le cadre.

Suspension de moto amortisseur.PNG

Il est modélisé par une liaison pivot glissant d'axe `vec (FG)`.

On considère que l'étude admet une simplification dans le plan `(vec x, vec z)`.

Étude en cinématique graphique

On considère que la moto est à l'arrêt et, donc, que la roue ne tourne pas par rapport au cadre. On donne un mouvement vertical au châssis.


Question

Tracer sur la figure de construction les supports de `vec V_(A in 2//0)`, `vec V_(C in 2//0)` et `vec V_(D in 4//0)`

Question

On suppose que `||vec V_(A in 2//0)||=1 m//s`.

Tracer cette vitesse dans le cas d'une compression de l'amortisseur.

Échelle de représentation des vitesses : 1 m//s = 50 mm.

Question

A partir de `vec V_(A in 2//0)`, tracer `vec V_(C in 2//0)`, `vec V_(D in 4//0)` et `vec V_(F in 5_a//0)`.

Question

En écrivant une relation de composition de vitesse au point F, déterminer graphiquement `vec V_(F in 5_a//5_b)` et `vec V_(F in 5_b//0)`

Figure de tracé

Schema cinematique suspension moto.PNG


Fleche verte droite.png Voir le corrigé



centre d'intérêt:cinématique du solide